Le ministère mobile épiscopal distribue des produits de première nécessité aux personnes déplacées par les incendies de Maui

Par Shireen Korkzan
Publié Août 15, 2023

L'église épiscopale Holy Innocents de Lahaina, à Hawaï, a brûlé après que des incendies de forêt ont ravagé l'île de Maui. Photo : Bruce DeGooyer

[Service de nouvelles épiscopales] Le diocèse d'HawaïʻLe ministère mobile d'aide aux sans-abri fournit une assistance directe sur l'île de Maui aux résidents qui ont perdu leur maison dans les incendies de forêt qui ont tué au moins 106 personnes et détruit plus de 2,200 XNUMX bâtiments, dont la plupart étaient résidentiels.

Bénévoles de Une tasse d'eau froide, le programme de sensibilisation communautaire du diocèse basé à Maui, conduit une camionnette autour de l'île pour distribuer des articles de toilette, de la nourriture et de la nourriture pour animaux, de l'eau en bouteille, des vêtements et d'autres produits de première nécessité aux personnes déplacées depuis un jour après le début des incendies de forêt le 8 août. 

Les dernières semaines Incendies de forêt a provoqué l'évacuation de plus de 32,000 XNUMX habitants et touristes. Plus de personnes 1,000 toujours porté disparu.

Les dégâts les plus graves ont été subis par la communauté occidentale de Maui, Lahaina, qui compte 12,700 XNUMX habitants, où les dégâts ont été confirmés. Église épiscopale des Saints Innocents le bâtiment était occupé ville historique de Lahaina depuis 1927 

Les dirigeants diocésains tentent toujours de contactez les membres de Holy Innocents pour vous assurer que tout le monde est en sécurité et a accès à un abri et à d’autres besoins immédiats. Une fois que tout le monde aura été retrouvé, le diocèse évaluera les meilleures façons d’aborder le processus de nettoyage.

"Ceux avec lesquels j'ai été en contact sont pour la plupart déplacés car leurs maisons ont été démolies par l'incendie", a déclaré par courrier électronique le révérend Bruce DeGooyer, vicaire de Holy Innocents, à l'Episcopal News Service. "C'est écrasant ici."

Deb Lynch, présidente de A Cup of Cold Water, a déclaré à l'ENS que l'organisation à but non lucratif compte généralement 30 bénévoles, mais qu'environ 99 personnes ont demandé à se porter volontaires depuis le début des incendies de forêt. Les volontaires ont eu besoin d'une autorisation spéciale des autorités bloquant les routes pour entrer à Lahaina afin de distribuer des marchandises aux personnes qui s'y trouvaient encore, mais ils n'ont pas toujours pu entrer.

« Il y a ici un grand élan d'amour et de compassion », a-t-elle déclaré. « Nous sommes tous très doués pour essayer de nous entraider à travers cette catastrophe. Il y a tellement de dévastation, mais tellement d’amour et de compassion en même temps. »

A Cup of Cold Water est une collaboration bénévole entre celui de Maui quatre églises épiscopales : Église du Bon Pasteur à Wailuku, Église épiscopale Saint-Jean à Kula, Église épiscopale de la Trinité au bord de la mer à Kihei et Saints Innocents épiscopaux. 

Les serviettes, l'eau, la nourriture et les couvertures sont les articles les plus demandés depuis le début des incendies de forêt, a déclaré Lynch.

La révérende Heather Mueller, qui a été ordonnée à Holy Innocents en 1981, a déclaré à ENS qu'A Cup of Cold Water recevait de nombreux dons d'hôtels de Maui, tels que des serviettes, du savon et des petites bouteilles de shampoing et d'après-shampooing. Les bénévoles achèteront également des articles au Costco de Kahului. Certains bénévoles restent chez elle et continuent d'aider les résidents déplacés.

 

Église épiscopale Holy Innocents à Lahaina, Hawai'i, avant qu'elle ne brûle après que des incendies de forêt ont balayé l'île de Maui. Photo : Bruce DeGooyer

« [Les résidents de Lahaina] ont tout perdu : leur maison, leur emploi, leurs moyens de subsistance », a déclaré Mueller. "Mais tant de gens ici font de grandes choses pour aider."

Hawaiʻi L'évêque Robert Fitzpatrick devait s'envoler pour Maui le 15 août et participer à un service de prière œcuménique avant de quitter Honolulu, où le diocèse a son siège sur l'île d'Oahu. Fitzpatrick a déclaré à l'ENS qu'il n'y a toujours pas d'accès à Lahaina, où seulement 25% des zones brûlées ont été recherchés jusqu'à présent. Lahaina était la capitale du royaume d'Hawaïʻi.

Les incendies de la semaine dernière ont été provoqués par des vents violents balayant la végétation sèche alors que Ouragan Dora, un cyclone de catégorie 4, est passé près d'Hawaï sans toucher terre. Les îles d'Hawaï et d'Oahu ont également connu des incendies de forêt, quoique dans une bien moindre mesure que Maui. L'ouragan Dora est devenu un typhon le 12 août. Les chercheurs affirment que le changement climatique, la désertification et les espèces de graminées non indigènes sont provoqués par l'homme. contribué à la gravité des incendies de forêt à Maui.

L'incendie de Lahaina est le plus meurtrier de l'histoire des États-Unis depuis le Incendie de Cloquet en 1918 qui a tué 453 personnes dans le nord du Minnesota et la catastrophe naturelle la plus meurtrière de l'histoire Hawaiʻje depuis le Tsunami 1946 qui a tué plus de 150 personnes. 

Le diocèse d'Hawaï coordonne les efforts de secours immédiats à travers Une tasse d'eau froide et par fonds pastoral de l'évêque. Les dons faits au US Disaster Fund financeront Episcopal Relief & Development et les efforts d'assistance de ses partenaires. Secours et développement épiscopal a également établi un comité désigné Fonds d'intervention d'urgence d'Hawaï apporter directement un soutien en collaboration avec des partenaires locaux.

Lynch a déclaré que soutenir financièrement des organisations comme A Cup of Cold Water est l'un des moyens les plus simples pour les épiscopaliens d'aider. Résidents de Maui qui ont été touchés par les incendies de forêt.

"Une tasse d'eau froide ici à Maui est un bon exemple de la capacité des épiscopaliens à faire de la sensibilisation dans une communauté et à partager la compassion et l'amour et à impliquer leurs congrégations pour pouvoir aider d'autres humains", a déclaré Lynch.

-Shireen Korkzan est journaliste et rédactrice adjointe pour Episcopal News Service. Elle peut être contactée à skorkzan@episcopalchurch.org.