Le Magazine Anglican : Les ministères des femmes dans la Communion Anglicane.

Émission d’août

Posted Aug 15, 2016

La cathédrale épiscopale de la Sainte Trinité à Paris est aujourd’hui un exemple de la féminisation des ministères anglicans. Au service du dimanche matin, le Doyen Lucinda Laird et la chanoine Mary Haddad accueillent et célèbrent côte à côte.

Mais outre le clergé, dans les équipes liturgiques chargées de la préparation et de la célébration du service, la centaine de bénévoles est hautement féminisé.

Pourtant, longtemps anecdotiques, les ministères féminins tels qu’on les connaît aujourd’hui sont le fruit de 120 ans de lutte. C’est ce qu’explique, dans le Magazine Anglican, Stéphanie Burette, paroissienne de la Cathédrale de la Sainte Trinité, actuellement séminariste à Berkeley, le séminaire épiscopal de Yale aux États-Unis.

« Rien n’interdisait l’accès aux ministères, mais la coutume voulait que l’on ordonnât que des hommes », rappelle Stéphanie. C’est en 1944 que la première femme prêtre a été ordonnée dans la Communion Anglicane, une chinoise née à Hong Kong : Florence Li Tim-Oi.

Son ordination suscita nombre de controverses.

Depuis le XIXe siècle dans l’Église Épiscopale, l’accès des femmes aux ministères ordonnés a alimenté une histoire mouvementée, voire rocambolesque. Les premières femmes ordonnées portaient le nom de diaconesses, un statut différent de celui de diacre. Il faudra attendre les années 1970 pour que la distinction disparaisse.

C’est à partir de 1977 que des femmes seront ordonnées prêtres dans l’Église Épiscopale, après un combat acharné. Jugez-en plutôt.

En 1973, cinq femmes diacres se présentent à l’ordination à New York, mais l’évêque refuse d’imposer ses mains sur leurs têtes.

En juillet 1974, onze femmes diacres sont ordonnées à Philadelphie par trois évêques retraités, mais l’évêque Primat réunit la Chambre des évêques qui déclare les ordinations irrégulières.

En février 1975, se créée l’organisation « Women’s ordination now », pour soutenir les onze femmes de Philadelphie dont l’ordination sera régularisée par la convention Générale de 1976.

C’est en 1989, que Barbara Harris sera consacrée première femme évêque de l’Église Épiscopale et dans la Communion anglicane et en 2006, Katharine Jefferts Schori, 26e évêque primat de l’Église Épiscopale.

Cliquer sur le lien ci-dessous, puis sur la flèche bleue pour télécharger l’émission du 13/08/2016 ou sur la flèche dans un rond pour l’écouter.

Fréquence Protestante

Le Magazine Anglican est diffusé, le 2e samedi du mois, à l’antenne parisienne de Fréquence Protestante. Via la radio numérique, chaque émission est accessible pendant six mois, aux auditeurs francophones d’Europe, d’Amérique, d’Afrique et d’Océanie.

Animé depuis 2012, par Laurence Moachon, paroissienne de la Cathédrale de la Sainte Trinité à Paris, le Magazine Anglican a pour objectif de mieux faire connaître la tradition anglicane / épiscopale.


Full names required. Comments limited to 2000 characters. Read our Comment Policy. Reports of commenting misconduct can be e-mailed to news@episcopalchurch.org.

You have reached our comment limit of 5. You may resume commenting in 24 hours.